LA 2099 - Acier inoxydable prétraité 290-330HB prêt à l'emploi 50 14

EN X7Cr13+S+QT (Ancienne AFNOR Z7CS13+QT) - W.Nr 1.2099 Mod - AISI 416 Mod

Livraison ≤ 330 HB
PVD

Applications industrielles

Bâtis et plaques porte-empreinte de moules métalliques.

Canaux chauds.

Cette nuance est déconseillée pour construction d’empreintes et éléments moulants.

Composition chimique en %

CMnSiCrNiSPFe
Mini0,05--11,50-0,10-Base
Maxi0,151,701,0014,001,000,200,020Base

Propriétés physiques à 20 °C

Densité : 7,85

Module d'élasticité E : 205 000 N/mm²

Coefficient de poisson V : 0,3

Coefficient moyen de dilatation en m/m* °C
entre 20 °C et 100 °C
: 10,6 x 10-6
entre 20 °C et 200 °C : 10,7 x 10-6
entre 20 °C et 300 °C : 10,9 x 10-6

Conductivité thermique à 20 °C en W (m*k) : 27,4

Magnétique

Etat de livraison

Acier livré à l’état traité prêt à l’emploi :

- Trempé revenu pour une dureté de 290-330 HB (30-33HRC).

Valeurs types des caractéristiques mécaniques à l’état de livraison :

- Résistance mécanique Rm : 1050-920 MPa

- Limite élastique Rp 0,2 : 920-750 MPa

- Allongement 5d :12 %

Contrôle US suivant EN 10160- E3 S3// SEP 1921- E/e.

Identification : noir rayé jaune .

Forgeage

1100 °C - 900 °C suivi d’un refroidissement lent et piloté.

Recuit

750 °C.

Aptitudes d’emploi

Acier inoxydable ferrito-martensitique resulfuré utilisé dans les métiers du moule métallique pour transformation des matières plastiques.

Bonne usinabilité.

Bonne stabilité dimensionnelle.

Bonne tenue à la corrosion en milieu humide et agressif.

Aptitude au grainage

La nuance LA2099 n’est pas apte au grainage.

Aptitude au polissage

La nuance LA2099 n’est pas apte au polissage.

Polissabilité aléatoire sans garantie de résultat.

Aptitude au soudage

Apte au soudage TIG et laser.

Baguette WRLA7 Ø 1,6. Code Lugand : 43 05 125.

Traitement thermique

Déconseillé ; nous consulter en cas de nécessité.

Sections disponibles en mm (largeur maxi : 2000 mm)

20303540455055606570
758090105115130140150160180
205

Lors de toute commande portant sur des blocs d’aciers bruts ou usinés, la clientèle, devra en sa qualité de professionnel, utilisateur ou non, contrôler la dureté, avant tous travaux de transformation, notamment d’usinage, y compris dans l’hypothèse où la dureté n’est pas un élément substantiel du cahier des charges.